Home Activities Message du Togo à l’occasion de la Journée Africaine de la statistique

Message du Togo à l’occasion de la Journée Africaine de la statistique

by admin

Le Message du ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la république, Ablamba Sandra JOHNSON, a été lu par le Directeur général de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques, (INSEED), Koame Kouassi.

« Le 18 novembre 2021, le Togo se joint à la communauté africaine pour la célébration de la 31èmeédition de la Journée Africaine de la Statistique (JAS).

Cette journée est instituée en mai 1990 par les pays membres de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), en vue de la sensibilisation de l’opinion publique africaine sur l’importance des statistiques dans la gestion du développement.

Le thème central de cette année 2021 intitulé «Moderniser les systèmes statistiques nationaux pour soutenir le développement socioculturel en Afrique», cadre parfaitement avec celui de l’Union africaine qui est «Arts, culture et patrimoine : leviers pour construire l’Afrique que nous voulons».

Ces thèmes s’accordent avec la politique de développement socioéconomique, culturel et de la cohésion sociale initiée par le Président de la République, son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE depuis plusieurs années.

Comme nous le savons tous, le continent africain est universellement reconnu pour sa diversité culturelle et pour la richesse de ses arts. Ainsi, le thème de cette année met l’accent sur l’impérieuse nécessité de renforcer la production de statistiques sur les arts, la culture et le patrimoine pour le développement durable de l’Afrique.

L’exploration de meilleures méthodes pour recueillir des données afin de mieux mesurer l’impact de la culture doit faire l’objet d’une quête permanente pour soutenir le développement socioculturel du continent.

A ce niveau, la contribution des statistiques ne doit pas se limiter à fournir des informations sur les dépenses du gouvernement en matière de culture, les exportations et importations de biens culturels, ou autres, mais elles devraient permettre de mesurer la contribution de la culture au développement pour montrer l’apport réel du secteur culturel à l’économie.

La volonté de développement culturel devrait aller de pair avec la mesure de la culture, de son impact sur l’emploi et sur les autres secteurs en vue de déterminer les cadres de promotion et de suivi effectif de l’efficacité des politiques culturelles. C’est pour cela que le thème de cette année insiste également sur la nécessité de moderniser les systèmes statistiques nationaux pour soutenir le développement socioculturel dans les différents pays. L’appui du Gouvernement et des partenaires techniques et financiers à la production des statistiques de qualité en général et des statistiques culturelles en particulier pour notre pays devrait donc se poursuivre et s’intensifier.

Au Togo, le Gouvernement, sous le leadership affirmé du Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, s’est résolument engagé dans le renforcement du système statistique de notre pays pour une croissance inclusive et durable.

En témoigne, les réformes visant à rendre le système statistique national efficace et performant à travers la loi statistique n°2011-014 du 3 juin 2011 et la transformation de la direction générale de la statistique et de la comptabilité nationale en un institut, « l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED) » depuis février 2015.

Grâce à ces réformes, le Togo a réalisé ces dernières années une avancée notable dans la production des données statistiques et dispose d’une Stratégie Nationale de Développement de la Statistique de deuxième génération (SNDS 2020 – 2024) ; la première couvrait déjà la période 2009 – 2013.

Le soutien continu du Gouvernement et des partenaires techniques et financiers a également permis à l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), de réaliser de grandes opérations statistiques dont, entre autres, les travaux de rebasage du Produit Intérieur Brut (PIB) à travers l’élaboration des Comptes Nationaux, l’Enquête Régional Intégré sur l’Emploi et le Secteur Informel (ERI-ESI), l’Enquête par grappe à indicateurs multiples (MICS 6), le Recensement Général des Entreprises, l’Enquête Harmonisée sur les Conditions de Vie des Ménages (EHCVM) 2018-2019 dont la deuxième édition est en cours.

Tous ces investissements visent à permettre à notre pays de disposer des statistiques de haute qualité pour l’élaboration, la mise en œuvre efficace et efficiente et le suivi-évaluation des politiques et programmes de développement, de la Feuille de route gouvernementale Togo 2025, des différents agendas internationaux auxquels le Togo a adhéré, notamment l’agenda 2030 des Nations Unies et l’agenda 2063 de l’Union africaine, etc., avec pour vision d’améliorer considérablement les conditions de vie des populations.

Il convient aussi de rappeler que pour soutenir la mise en œuvre de tous ces agendas, il revient au système statistique national de mettre à la disposition des décideurs, toutes les données pertinentes dont ils ont besoin pour définir des politiques cohérentes et efficaces contribuant à faire du Togo un pays de cohésion et de paix, et une nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable.

C’est ici le lieu de remercier, au nom du Gouvernement, tous les acteurs dont les contributions permettent au système statistique national de produire des statistiques utiles et de qualité malgré ce contexte de crise sanitaire liée à la pandémie au COVID-19.

Aux différents partenaires au développement, j’adresse les remerciements du Gouvernement et je formule le vœu que cette coopération soit toujours plus riche et plus fructueuse, pour un heureux aboutissement des grands chantiers statistiques en cours dans notre pays, notamment le Cinquième recensement général de la population et de l’habitat (RGPH-5) qui est à sa phase de cartographie censitaire et auquel le Gouvernement attache une grande priorité. C’est l’occasion pour moi d’exhorter chacun de nous à contribuer au succès de cette opération.

Vive la Journée Africaine de la Statistique,

Vive la coopération internationale,

Vive le Togo ! ».

Egalement sur INSEED

Leave a Comment