Home Ateliers de l'INSEED RGPH5: Deuxième Table Ronde de Mobilisation de Partenariats et de Ressources en faveur du 5ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat du Togo

RGPH5: Deuxième Table Ronde de Mobilisation de Partenariats et de Ressources en faveur du 5ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat du Togo

by admin

Le jeudi 15 avril 2021, le Gouvernement et l’UNFPA, Chef de file des Partenaires Techniques et Financiers, ont organisé par visioconférence une table ronde (2ème du genre) en vue de lever des fonds pour le financement du gap nécessaire pour les activités du 5ème recensement général de la population et de l’habitat (RGPH5) durant la période 2021-2023.

La rencontre a été co-présidée par Madame Sandra Ablamba JOHNSON, Ministre, Secrétaire Générale de la Présidence de la République et Madame Josiane YAGUIBOU, Représentante Résidente de l’UNFPA, chef de file des partenaires pour le RGPH-5.

Le budget global de l’opération est de huit milliards six cent quatre-vingt-dix-huit millions cinq cent vingt mille deux cents (8 698 520 200) francs CFA. A ce jour, la stratégie de plaidoyer et de mobilisation mise en place, a permis de mobiliser sept (07) milliards de Francs CFA soit près de 80 % du coût global du RGPH5 dont trois (03) milliards annoncés au cours de la table ronde de ce jour, y compris une contribution financière significative du Gouvernement. Ces engagements feront l’objet de suivi pour la mise à disposition effective des ressources financières annoncées.

Le montant déjà disponible a permis de disposer (i) d’un document de projet y compris le budget et la feuille de route ; (ii) d’un document de la stratégie de communication et de plaidoyer pour la mobilisation de ressources ; (iii) des outils de l’opération : questionnaires et guides, documents méthodologiques et applications relatifs à la cartographie et au dénombrement ; (iv) d’un répertoire des quartiers de villes du Togo et (v) d’un répertoire des localités du pays.

Outre ces aspects techniques, les organes de pilotage à savoir le Conseil National du Recensement (CNR), le Comité Technique du Recensement (CTR) et le Bureau Central de Recensement (BCR) ont été mis en place.

Dans son discours de circonstance, Madame Sandra Ablamba JOHNSON, Ministre, Secrétaire Générale de la Présidence de la République a indiqué que le RGPH-5 permettra d’une part de disposer des indicateurs nécessaires au suivi et à l’évaluation des agendas nationaux et d’autre part de connaitre la situation sociale de la population, y compris celle des populations vulnérables, notamment les personnes vivant avec un handicap, les orphelins, les enfants, les personnes âgées et les femmes à des niveaux géographiquement désagrégés. Les caractéristiques de l’habitat et du cadre de vie de la population et les différents mouvements de la population seront également appréciés.

« Ce recensement de la population et de l’habitat peut-on le dire, vient à point nommé. En effet, le gouvernement a adopté la feuille de route pour la période 2020-2025 en lien avec le Plan National de Développement (PND) et la Déclaration de Politique Générale du Premier Ministre. Cette feuille de route comporte des priorités d’action de développement sur les cinq prochaines années. Elle vise à faire du Togo, un Pays de cohésion et de paix, et une Nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable. Cette vision nationale est articulée en trois axes stratégiques à savoir : (Axe 1) Renforcer l’inclusion et l’harmonie sociales et consolider la paix ; (Axe 2) Dynamiser la création d’emplois en s’appuyant sur les forces de l’économie ; et (Axe 3) Moderniser le pays et renforcer ses structures. Cet agenda gouvernemental se décline en dix (10) grandes ambitions autour de quarante-deux (42) projets et réformes prioritaires. C’est dire donc que les résultats de ce recensement revêtent une importance capitale pour la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale » a rappelé Madame le Ministre.

Dans son mot, Madame Josiane Yaguibou, Représentante Résidente de l’UNFPA-Togo a de son côté souligné que « l’importance du Recensement Général de la Population et de l’Habitat n’est plus à démontrer. En effet, qu’il s’agisse de l’Agenda mondial de développement 2030, du Programme d’Actions de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD+25) ou encore de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, tous mettent une pression sans précédent sur les systèmes statistiques nationaux par une forte demande de données désagrégées dont une grande majorité ne peut être générée que par le biais des Recensements généraux de la population et de l’habitat. L’UNFPA par ma voix, se félicite de la volonté politique confirmée et de la détermination des autorités togolaises de se donner les moyens de répondre efficacement à ces besoins de données socio-économiques et démographiques en lançant son 5ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat après celui conduit en 2010, se conformant ainsi à la périodicité décennale des recensements recommandée par les Nations Unies ».

Rappelons que ce recensement est organisé après le 4ème RGPH réalisé en 2010. Ce 5ème RGPH sera réalisé avec la spécificité de l’utilisation des technologies d’information et de Communication (TIC).

Les informations essentielles suivantes seront issues du recensement. Il s’agit :

  • d’une série de résultats détaillés et désagrégés de l’effectif et des caractéristiques de la population et de l’habitat ;
  • des cartes des communes, des cantons et croquis des grandes agglomérations ;
  • d’un système d’information géographique prenant en compte le fichier village et des lieux habités et intégrant les infrastructures socio collectives de base ;
  • d’un Atlas démographique ;
  • des résultats d’analyses thématiques et des données communautaires.

Les prochaines étapes de l’opération sont les suivantes :

  • Installation des comités locaux de recensement dans les préfectures et dans le District Autonome du grand Lomé (DAGL) ;
  • Organisation de la cartographie censitaire, de l’enquête pilote et du dénombrement effectif de la population en 2021 ;
  • Traitement et analyse des données et publication des résultats finaux en 2022 ;
  • Elaboration des rapports d’analyses thématiques et des atlas en 2023.

Le 5ème RGPH intervient à un moment où le pays a amorcé le processus de décentralisation avec l’opérationnalisation des 117 communes avec comme ambition, telle que prévue par la feuille de route gouvernementale, de faire du Togo un pays de cohésion et de paix, et une nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable.

Egalement sur INSEED